événement

Urbaines 2018


quoi

Le festival des pratiques… urbaines.
Depuis neuf ans, le festival s’invente au fil des rencontres. Sept associations et leurs équipes se mobilisent, animées par des valeurs communes pour créer des dynamiques locales : l'Antipode MJC, la Caravane MJC, l'Espace jeunesse Le Quai Léo Lagrange, le Grand Cordel MJC, Le Triangle, MJC Bréquigny & MJC Maison de Suède.

QUAND
du mercredi 07 mars 2018 au dimanche 25 mars 2018
OU
Rennes Métropole, Rennes Métropole
SITE

0 rendez-vous sont programmés lors de cet évenement.

Interview

Urbaines 2018

du mercredi 07 mars 2018 au dimanche 25 mars 2018
Les mouvements du festival Urbaines

Urbaines ? Plus qu’un festival, un mouvement qui tout entier embrase la métropole. Concerts, expositions, danses, battles, stages… pour tout connaître des cultures, pratiques et tendances urbaines. Rencontre avec Klervi Bechennec de l’Antipode qui a une vision globale de l’organisation et des différentes tendances du festival.

En quoi Rennes est une métropole urbaine ?

C’est clairement une métropole propice au développement d’un maximum de nouvelles pratiques et tendances. Les nouvelles générations se les approprient et ça permet d’avoir un festival riche, diversifié, intergénérationnel et pluri-esthétique.

Depuis 9 ans, comment évolue le festival ?

Depuis 3 ans, il réunit 7 co-organisateurs et évolue en prenant plus de place au cœur de la ville.
Pour la première fois cette année, il investit le Mail François Mitterrand (jeudi 8 mars), on a un battle à l’Opéra de Rennes (dimanche 18), un Hors Zone sur le Fit Park de Beaulieu (le 15), des flashmobs. On cherche à aller en outdoor avec notamment
Un dimanche à l’Arsenal sur le Skate Park,
en clôture (le 25).

Quelles sont les bonnes surprises d’Urbaines ?

Le week-end hip-hop belge à l’Antipode les 16 et 17 mars. Roméos Elvis, c’est complet mais le 17, il reste encore quelques places pour L’Or du commun, Isha et Le 77. The Pharcyde, le groupe US emblématique des années 90 qui reprend sa tournée européenne (le 22) avec BALUSK en première partie. Le Battle à l’Opéra, la Block Party Battle au Triangle. Côté expos, Naart qui fait du beerpainting à l’espace jeunesse Le Quai au Rheu.

Est-ce que tout le monde peut pratiquer ?

Bien sûr. Au-delà des concerts, spectacles et expos, il y a notamment un atelier de Reverse graffiti qui permet de cleaner des murs salles en faisant des dessins. On peut faire de la boxe (MJC Maison de Suède), de la danse (MJC Brequigny le 23), sans oublier le Dimanche à l’Arsenal. Qu’on soit enfant, adulte, fille ou garçon, on peut participer !

Interview Patrick Thibault
Les commentaires des internautes
connectez-vous ou créez votre compte pour laisser votre avis
tous les rendez-vous de cet événement