cinéma

L'Odyssée


quoi

1948. Jacques-Yves Cousteau, sa femme et ses deux fils, vivent au paradis, dans une jolie maison surplombant la mer Méditerranée. Mais Cousteau ne rêve que d’aventure. Grâce à son invention, un scaphandre autonome qui permet de respirer sous l’eau, il a découvert un nouveau monde. Désormais, ce monde, il veut l’explorer. Et pour ça, il est prêt à tout sacrifier.

QUI
de Jérôme Salle, avec Lambert Wilson, Pierre Niney, Audrey Tautou, 2h02, France
Géolocalisez les salles
HORAIRES (du 13 au 19 Décembre)

Aucune date


L'avis de la rédaction

L'Odyssée

Sous l’eau

C’est un biopic sur le commandant Cousteau, vu à travers la relation qu’il entretenait avec son plus jeune fils, Philippe.

On pouvait s’attendre à un grand film d’aventure aux vastes étendues, en osmose avec la nature… Hélas, on est plutôt dans le psychodrame intime, réduit la plupart du temps à des espaces clos. Les personnages sont soit, quand ils sont principaux, limités, soit, quand ils sont secondaires, inconsistants (la compagne du fils, le fils aîné, les collègues de Cousteau). Ainsi sa femme devient une solitaire dépressive (Audrey Tautou en mode râleuse), le commandant est un coureur narcissique et inconséquent (Lambert Wilson très à l’aise), et son fils, un précurseur, idéaliste et sensible (Pierre Niney en mode beau gosse). Récit à charge pour le père et hagiographique pour le fils, le film ne parvient pas à émouvoir. Reste qu’il offre au moins, quelques belles scènes de plongée ou de paysages antarctiques et un message écologique nécessaire et bien amené.

Laurence Kempf
Les commentaires des internautes
connectez-vous ou créez votre compte pour laisser votre avis
Photos
vidéo
géolocalisation

Les avant-premières

Ils y seront