Retour à la selection

Le buzzomètre des films de l’été

Le buzzomètre des films de l’été

FROID
Fast and Furious : Hobbs and Shaw (7 août) : Une fois de plus, deux heures d’égo-trip pour savoir qui a les plus gros biceps. Si vous n’avez pas déjà eu votre overdose avec les huit premiers opus, tentez votre chance, vous serez en terrain connu.


TIÈDE

Une fille facile (28 août) : Ça sera la dernière brise estivale avant la rentrée et on ne dira pas non. On y retrouve Zaiha Dehar (qui visiblement a changé de voie) dans la peau d’une jeune femme à la recherche de son futur, se laissant finalement aller à la débauche et à la fête cannoise. Si la nudité vous gêne, abstenez-vous. 


CHAUD

Roubaix, Une Lumière (21 août) : Sélectionné en compétition à Cannes, Arnaud Desplechin (Les Fantômes d’Ismael ) livre le récit aussi violent que poignant de deux jeunes femmes alcooliques et amantes, dans un Roubaix défavorisé.

Spider-Man : Far from home (3 juillet) : Après la catastrophe émotionnelle que fut Avengers : End Game pour les fans de Marvel, on est bien content de retrouver le petit protégé du groupe !


TRÈS CHAUD

The Beach Bum (31 juillet) : Par le réalisateur de Spring Breakers qui n’avait, malheureusement, pas connu le succès escompté. Pour cette nouvelle production, on est impatient de voir Matthew McConaughey en auteur dépravé à chemises hawaïennes. Harmony Korine nous transporte dans une ambiance à la fois glauque et festive, similaire à son précédent film, dans les contrées bourgeoises de Floride. 

Le Roi Lion (17 juillet) : Le titre se suffit à lui même. On se prépare d’ores et déjà à chanter en cœur avec Timon (Billy Eichner) et Pumba (Seth Rogen) en laissant nos âmes d’enfants reprendre le dessus. Spoiler : comme pour Les Indestructibles 2, la moyenne d’âge de la salle sera d’environ 25 ans !


BRÛLANT

Midsommar (31 juillet) : Un an après l’horrifique Hereditary, Ari Aster revient plus fort que jamais avec, à nouveau, des rituels païens. Plus de deux heures de sang, de larmes et de cris. De quoi faire des cauchemars jusqu’à son prochain film. En même temps, on l’aura bien cherché !

Once Upon a Time… in Hollywood (14 août) : Quentin Le Grand (Tarantino) a fait son grand retour à Cannes. Accompagné d’un casting XXL (Leonardo Di Caprio, Brad Pitt ou encore Margot Robbie), le réalisateur de Pulp Fiction nous plonge dans le Hollywood mouvant des années 70. Les personnages, toujours plus loufoques, revivent le célèbre assassinat de Sharon Tate au travers d’un humour noir et sanglant.

Commentaires

Vos commentaires

connectez-vous ou créez votre compte pour laisser votre avis
Inscrivez-vous à la newsletter !
Les jeux
En ce moment sur le site de WIK, des centaines de places cinés, spectacles, concerts... à gagner!